La Conciergerie

Présentation du client

Voir le projet

Présentation et équipe

Le projet “Conciergerie” est constitué de deux événements artistiques: “C’est la nuit” et la performance de Nao.

 

Les membres associés à ce projet sont Solène, Valentin, Théo, Thomas, Mathieu, Baptiste, Pierre, Marie et Clara, référente projet.

Productions

Pour ce projet, trois réalisations audiovisuelles ont été effectuées:
– un court aftermovie d’une minute trente
– un long aftermovie de cinq à sept minutes maximum
– une vidéo de la performance de Nao

Aftermovie d’une minute trente

L’objectif de cet aftermovie est de retracer l’événement dans sa globalité. La vidéo est rapide et dynamique pour montrer l’ambiance de la soirée, festive. On y retrouve tous les stands présents lors de la soirée.

Aftermovie de cinq à sept minutes

L’objectif de cet aftermovie est de présenter chaque stand de “C’est la nuit” plus en détails. C’est pourquoi le rythme est légèrement moins rapide pour permettre aux spectateurs de voir clairement les animations. Des bandeaux avec les informations des stands (artiste, œuvre) ont été ajoutés à la vidéo.

La performance de Nao

L’objectif de cette vidéo est de montrer la performance de Nao dans son intégralité. À la demande du client, différents angles de vue ont été réalisés :

– des plans généraux

– des plans latéraux

– des gros plans sur les mains de l’artiste

– des plans derrières le public

 

Pour le montage final, nous avons utilisé tous ces plans et les avons alternés les uns avec les autres pour réaliser une vidéo plus dynamique.

Difficultés et solutions

La captation de "C'est la nuit"

Les complications ont commencé lors de la captation de l’événement. En effet, bien que nous avions réussi à capter l’événement presque entièrement nous n’avons pas réussi à capter une œuvre : Taxi Singer de Cie Intermezzo. Pourtant, pour palier à ce problème on avait décidé de réaliser quatre groupes de deux. Ainsi, nous pensions que tout l’événement serait couvert. Cependant, nous n’avions pas suffisamment planifié le parcours de chacun des groupes, c’est pourquoi une œuvre n’a pas été captée.

 

Le deuxième problème concerne les interviews. Notre client souhaitait que des interviews de plusieurs artistes et personnes présentes lors de la soirée soient faites. Mais nous avons eu un problème de son lors de l’acquisition des interviews. En effet, nous n’avons pas bien réalisé les branchages pour le son. Nous avons dû supprimer les interviews des aftermovies.

L'aftermovie d’une minute trente

Des difficultés sont survenues posées lors de la réalisation de cet aftermovie. L’une d’entre elles concerne la date imposée par le client pour la première version de cet aftermovie. Nous avons capté l’événement la nuit du 1er octobre et il fallait rendre la vidéo pour le 3 octobre. Ce qui nous a laissé peu de temps pour la réaliser. Ainsi, d’autres versions de l’aftermovie ont dues être réalisées.

 

Ce qui nous amène à la seconde difficulté : le temps de validation. Le client était satisfait du montage général mais régulièrement, à chaque version que nous lui présentions, le client voyait une modification à faire. En conséquence, le court aftermovie n’a pas été rendu à la date définie par le planning prévisionnel.

L'aftermovie de cinq à sept minutes

Nous avons également eu des problèmes pour le second aftermovie. Comme pour le premier aftermovie le client a demandé de nombreuse modifications malgré le fait qu’il était satisfait du montage global. Ainsi, la vidéo n’a pas été rendue au jour annoncé par notre planning prévisionnel.

 

Ensuite, réaliser cet aftermovie était difficile dans le sens où il fallait que ce soit un aftermovie tout en montrant précisément l’événement. Ce qui était contradictoire, un aftermovie est généralement rapide et doit survoler l’événement pour dégager une ambiance globale.

 

Des obstacles pour exporter la vidéo ont été rencontrés. En effet, la vidéo était longue et les rushs lourds ce qui fait que l’export de l’aftermovie a été compliqué. Il y a fallu ré-exporter de nombreuses fois (en ajoutant à cela les modifications à effectuer).

La captation de la performance de Nao

Lors de la captation de la performance de Nao nous avons pu constater que la performance se déroulait dans un cadre très sombre, plus sombre que nous le pensions. C’est pourquoi la luminosité des rushs n’est pas toujours suffisante. Pour les rushs vraiment sombres nous avons appliqué des effets de contraste et de luminosité pour remédier au mieux au problème.

 

 

La vidéo de la performance de Nao

La principale difficulté que nous avons rencontrée lors de la réalisation de la vidéo de la performance de Nao concerne la synchronisation de l’image et du son. En effet, lors de la captation de la performance nous n’avions pas fait de clap et nous nous n’étions pas fait de signe pour commencer tous en même temps l’enregistrement sur chacune de nos caméras respectives. Ainsi, nous avons eu des difficultés pour synchroniser image et son de toutes les caméras. Nous avons cependant trouvé une solution : le logiciel, Pluraleys. Ce logiciel permet de faire correspondre des pistes vidéos et audio en utilisant les fréquences des sons.

 

Ensuite, le deuxième problème concerne le son de la performance. En effet, le son était fourni par Nao lui-même mais il était très bas. Pour résoudre le problème, aidé d’un professeur, nous avons appliqué un effet de normalisation sur le son. Ce qui a eu pour effet d’augmenter considérablement le son sans que celui-ci sature. Pour faire cela, nous avons utilisé Pro Tools.

Planning

 

Concernant planning prévisionnel, on avait prévu, pour les rendus des différentes vidéos, une seule date de rendu. En réalité des modifications ont dues être effectuées. Et donc plusieurs versions pour chaque vidéo ont dues êtres proposées au client. C’est pourquoi les dates de rendu entre les deux plannings sont différentes.

 

De plus, rédiger le cahier des charges et la note d’intention a été plus compliqué que prévu. Il nous a fallu beaucoup plus de temps. En ce qui concerne les rendez-vous client et la réservation du matériel nous avons respecté les dates prévues. Seulement, deux rendez-vous client officiels ont été faits, mais nous nous voyions régulièrement avec le client du fait qu’il est professeur à l’IUT. Ainsi, souvent on allait le visiter pendant les pauses et les cours pour lui montrer les modifications apportées aux vidéos.

 

Voici le planning que nous avons finalement obtenu :

 

Bilan

Pour conclure, le projet s’est globalement bien déroulé. Nous avons réussi à capter l’essentiel des différents événements. Nous n’avons certes pas respecté toutes les dates fixées par notre planning, mais nous avons réussi à rendre les vidéos à des dates raisonnables pour notre client.

 

Le client nous laissait libres sur les productions à réaliser. C’est pourquoi, nous avons pu exprimer notre créativité. Cependant, il était également précis dans sa demande en conséquence nous avons appris à répondre à des demandes de façon rigoureuse. En effet, lorsque des modifications devaient être effectuées le client savait exactement ce qui devait être changé.

 

Le projet était un bon exercice pour s’entraîner à capter des événements. C’était également un bon entraînement pour réaliser des aftermovies. Il a fallu sélectionner les passages les plus pertinents et faire en sorte qu’ils s’accordent les uns avec les autres.